Information Participative

Médias Citoyens Diois continu !

Retrouvez-nous sur notre nouveau site :

http://mediascitoyens-diois.info

dimanche 3 avril 2011

Die 26150 : Contre les fermetures des Urgences hospitalières et de la maternité

500 manifestants à Die contre les fermetures des Urgences et de la Maternité.
Des centaines de manifestants diois contre la politique de santé du gouvernement…
Des milliers de personnes ont participé samedi à des rassemblements contre la politique de santé du gouvernement, organisés dans plusieurs villes à l'appel d'un large  de plus de cents mouvements, d'associations d'usagers, de syndicats et de partis politiques. Les manifestants ont dénoncé les restructurations hospitalières, qui se traduisent par des fermetures de services, mais aussi la désertification médicale en milieu rural et dans les banlieues, ou encore les dépassements d'honoraires en libéral et les baisses de remboursements par la Sécurité sociale.
A Paris, entre 5 000 personnes selon les organisateurs se sont rassemblées place de la Bastille, où plusieurs prises de paroles ont eu lieu sur un podium aménagé pour l'occasion, dont celle d'André Grimaldi, professeur à la Pitié-Salpétrière.
Au milieu des drapeaux syndicaux et des pancartes d'associations nationales ou locales, des élus sont venus apporter leur soutien, comme le vice-président du conseil Général de la Drôme Jean Serret (PS).
A Lyon, un peu plus de 1000 personnes ont défilé dans le centre-ville. A Bordeaux, environ 800 personnes ont fait de même, précédés par des handicapés en fauteuil. Elles étaient environ 600 à Toulouse et 800 à Niort. A La Seyne-sur-Mer (Var), un millier de personnes ont formé un H (pour hôpital), pour défendre la maternité de la commune, menacée de fermeture. Des rassemblements ont aussi été organisés à Nancy, Rennes ou encore Lille, etc.
"UN MOUVEMENT UNITAIRE "
L'initiative de cette journée d'action, lancée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux, a reçu le soutien de dizaines d'associations d'usagers, de syndicats de salariés et de médecins, ainsi que de partis de gauche et une centaine de Collectivités Locales. "Un tel mouvement unitaire montre que les Diois sont toujours mobilisés pour leurs services des Urgence fonctionnant 24 heures sur 24 et sept jours sur 7  et leurs maternité", s'est félicitée lors du rassemblement le Président du Collectif de défense de l’ Hôpital Jean Pierre Rambaud.
"Ces rassemblements sont un avertissement ", a dit Corinne Morel-Darleux, élue Régionale.  Le responsable santé de la CGT, dont de nombreux drapeaux flottaient place de la  république précisait que Valréas était aussi dans une telle situation.   Le  nouveau Conseiller Général de Die  Philippe Leewenberg pourfendait  les suppressions d'emplois et le financement à l'activité dans les hôpitaux. Alain Matheron président de la Communauté des Communes du Diois pointait « un discours sur la santé de compétitivité et de résultats, notions du monde de l’entreprise, ou le conseil de surveillance (langage emprunté des grandes sociétés) ne surveille rien du tout et les hôpitaux publics pourront déposer leur bilan et être vendus ».
Les Agences Régionales de  Santé, qui viennent de souffler leur première bougie, ont été particulièrement brocardées dans les rassemblements, les organisateurs jugeant qu'elles avaient accéléré ces derniers mois les restructurations hospitalières. Notons que ARS Rhône-Alpes  est dirigée par le socialiste Denis Morin, conseiller maître à la Cour des comptes, ancien directeur de cabinet de Martine Aubry au ministère de l’emploi. Les fermetures sont programmées pour le 1er aout 2011.
Apis

Aucun commentaire:

Publier un commentaire